fbpx
0

Total 0,00 €

 x 

Produits récemment ajoutés

  1. Votre panier est vide!

Sava

 

Située au cœur de la région salentine septentrionale, à quelques kilomètres de la mer Ionienne, Sava appartient au territoire administratif de la province de Tarante et compte une population d’environ 16.000 habitants. Le typique paysage rural s’étend sur un verdoyant plateau à 107 mètres sur le niveau de la mer, entouré des prolongements des Murge de Tarante. L’influence culturelle de la Grande-Grèce a dominé, pendant longtemps, les us et coutumes de ce territoire. Le Paretone ou Limitone des Grecs remonte probablement à la période byzantine. Il s’agit d’imposants rempart défensifs construits selon la tradition, à l’époque de l’empire romain d’Orient, pour la défense du territoire des invasions ennemies.

La campagne fertile est la digne protagoniste de l’histoire de Sava et de l’entier paysage qui l’entoure. La précieuse terre de Sava a représenté le fondement de l’économie de la société rurale qui, pendant des siècles, s’est enracinée et distinguée pour la production de ses délicieuses prémices telles que vin, huile, figues et amandes. Dans ce paysage rural, il est facile de rencontrer des constructions typiques de l’architecture paysanne telles que les soi-disant “pajari”. Comme pour les constructions des trulli, les “pajari” sont réalisés intégralement en pierre sèche et possèdent, comme d’habitude, une base circulaire ou polygonale. Suivant les besoins pratiques de toute famille, les caractéristiques du lieu et la disponibilité des matériels pour la construction, les “pajari” pouvaient avoir des formes et des tailles différentes et être pourvus d’un four pour la cuisson du pain, et d’une petite citerne souterraine pour l’alimentation en eau. La campagne de Sava jouit de la présence de verdoyants champs d’oliviers. Comme l’attestent les puissants arbres centenaires, la tradition oléicole de Sava remonte aux temps anciens mais elle est attestée avec une plus grande continuité dans l’histoire féodale salentine. L’huile a marqué l’évolution sociale et économique des habitants de Sava et le précieux “or liquide” est connu, aujourd’hui encore, pour sa grande qualité organoleptique et son saveur authentique et incomparable.

Le lien étroit entre Sava et sa campagne est bien visible dans la signification du nom. Comme l’écrit le chercheur Orazio De Santis, le nom provient du culte de la divinité grecque Sabazio, figure sacrée liée au moût et au vendange. L‘histoire de Sava est liée, dès son origine, à la production de vin et à la culture des cépages, une pratique agricole qui marque, aujourd’hui encore, l’entier patrimoine paysager. La terre de Sava donne naissance à la production de l’excellent vin Primitivo de Manduria, un cépage AOC très apprécié, provenant de la zone de Tarante et renommé pour son excellence dans le domaine de l’œnologie. Autrefois, la plupart de l’économie agricole était concentrée à l’intérieur des fermes: des authentiques centres de production typiques des Pouilles méridionales. Masseria Petrose figure parmi les plus grands complexes architecturaux, et elle est équipée de nombreuses pièces utilisées pour le logement des colons et pour la garde des animaux. Elle possède aussi une chapelle dédiée à la Vierge des Grâces, peinte à fresques et ornée à l’intérieur selon la tradition locale.

città @perte in rete

HEAD OFFICE
Street A. Volta 21 - 73055 RACALE (LE) ITALY
OFFICE OPERATIVE
Street Umberto I, 52 - 73039 TRICASE (LE) ITALY

 

MAIL. info@opencitiesonline.com